Publié le

La reconnaissance en milieu de travail

Biscuit avec branding d'entreprise

Comment gérez-vous la reconnaissance au niveau des individus qui forment votre entreprise? Est-ce que vous faites une grande soirée par année et les 364 autres journées vous ne faites rien pour reconnaître l’apport que ces individus portent au développement de votre organisation?

La reconnaissance et la gratitude, devraient être au cœur d’une gestion des ressources humaines de votre entreprise. La reconnaissance agit sur la motivation et le bien-être des individus. Au-delà d’être des employés, ils sont d’abord des individus ayant besoin que leurs efforts soient récompensés d’une certaine manière. On ne parle pas de constamment dire merci ou de donner une petite tape dans le dos. Mais c’est tout une manière d’être au niveau d’une organisation et des valeurs organisationnelles.

La reconnaissance valorise l’employé, renforce son estime de soi, accroît son sentiment d’appartenance, son plaisir au travail et son esprit d’équipe, contribue à son bien-être personnel et professionnel et accentue par conséquence sa capacité à atteindre les objectifs. (Source : http://bit.ly/reconnaissancetravail )

Un individu en santé et motivé, dans une entreprise avec une culture de la reconnaissance, donnera une entreprise saine qui performera mieux. La reconnaissance doit alors s’inscrire dans la culture organisationnelle, dans le quotidien de la gestion des ressources humaines. Oui le résultat est important et doit être souligné, mais avant de se rendre au résultat, il y a aussi l’effort que l’employé y met. Le but de la reconnaissance au quotidien est de valoriser les individus et de les faire progresser dans l’entreprise.

Bien sûr, le cumul de la reconnaissance quotidienne est apprécié avec des événements précis tels que des galas, des journées ou des semaines thématiques. Une reconnaissance publique permet à l’individu de se sentir à part entière dans une organisation.

La reconnaissance des pratiques de travail est particulièrement employée lors de semaines thématiques tel que la Semaine Québécoise des enseignant(e)s, des infirmières/infirmiers ou encore des adjoint(e)s administratives.

Les diverses méthodes de reconnaissance ne devraient pas être utilisées seules. Si vous faites une grande soirée annuelle pour souligner l’apport de vos employés, sans avoir de stratégie quotidienne, c’est comme avoir une cerise sans sundae.

Biscuit avec branding d'entreprise pour la reconnaissance au sein de votre entreprise

Des cadeaux, tels que des biscuits, sont souvent offerts pour reconnaître les employés et les remercier. Ils sont eux aussi, comme une cerise sur un sundae suite à une multitude de stratégie de reconnaissance au quotidien. Il s’agit alors d’une belle touche de finition à toutes les autres pratiques. Une cerise seule n’a pas d’impact si elle n’est pas supportée par un sundae.

La reconnaissance en milieu de travail ne devrait pas être perçue comme une perte de temps ou d’argent, mais plutôt comme un investissement. Il s’agit d’un outil qui a le pouvoir d’améliorer le bien-être des individus et ainsi la performance globale de l’entreprise. Cela augmente la fidélisation des employés, il y a aussi moins d’absence, l’entreprise devient plus attrayante aux yeux de futurs employés et les relations avec les clients en sont ainsi améliorées. Un environnement positif à la longueur d’année est alors à privilégier.

Sources utilisées pour la rédaction:

http://bit.ly/reconnaissancetravail

http://bit.ly/formesreconnaissance

http://bit.ly/reconnaissanceengagement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *